Vague D’observation D’Ovnis En France

derniere observation ovni Le pilote de ligne commercial Ray Bowyer a rapporté l’observation qu’il a faite, en avril 2007, au-dessus de la Manche, au large de la côte française de Normandie, cette observation de deux OVNIs massifs ayant été faite par lui-même et ses passagers. Les passagers ont commencé à demander des explications. Tous ces témoins, des professionnels de l’aviation, ont choisi de rester anonymes, craignant pour la sécurité de leur emploi. Pour la sécurité des passagers, Ray Bowyer fut contraint d’atterrir. Conformément à la réglementation, il a soumis son rapport à la CAA (Civil Aviation Authority), l’organisme de contrôle responsable de la sécurité aérienne (l’équivalent de la FAA américaine). Un employé de la direction, qui avait reçu un appel radio concernant l’objet en vol stationnaire, a couru à l’extérieur pour voir cet engin, puis il a appelé le centre d’opérations d’United afin de s’assurer que la FAA (Federal Aviation Administration) était contactée, après quoi il est sorti en voiture sur le tarmac pour parler avec les témoins.

Ovnis Juillet 2015

Je pense que ces témoins ont vu le prototype antigravitationnel Vril 8 “Odin”. Cette autre source citée par Jean-Pierre Troadec n’est rien de plus que l’un des nombreux personnages qui ont voulu se rendre intéressants en expliquant les soucoupes volantes comme engins allemands de la deuxième guerre mondiale. Le trou est formé par les cristaux de glace tombant vers le bas et non vers le haut comme Molinaro l’a supposé. « Les nuages perforés se forment lorsque des cristaux de glace provenant d’une couche nuageuse plus élevée tombent sur une couche plus basse. Leslie Kean, qui note que c’est typiquement le genre de réponse qui, pendant des décennies, a été donné lorsque les officiels sont sous pression pour dire quelque chose, a contacté des experts météo et des scientifiques spécialisés dans la physique des nuages, et elle a appris que cela ne pouvait pas être ce que les témoins avaient vu.

Ovni Extraterrestre Documentaire

La FAA et United Airlines ont d’abord nié avoir la moindre information sur l’incident, mais elles ont dû ensuite admettre l’observation lorsque la FAA a rendu public l’enregistrement de l’appel du contrôleur d’United. Dans un premier temps, un porte-parole de la FAA a tenté d’expliquer l’incident comme étant dû à des lumières d’aéroport se réfléchissant sur les nuages, mais l’incident avait eu lieu le jour et les lumières de l’aéroport n’étaient pas encore allumées. Ray Bowyer ayant donné l’information au Contrôle de Trafic aérien de Jersey, on lui répondit d’abord qu’il n’y avait aucun contact, mais lors de la demande suivante, Paul Kelly, le contrôleur de Jersey, déclara qu’il avait des contacts au sud d’Alderney. Les observations depuis l’orbite (Mars Global Surveyor, Mars Odyssey, Mars Reconnaissance Orbiter, Mars Express) et au sol (les rovers Spirit et Opportunity) se multiplient à compter des années 1990. Au début des années 2000, la NASA demande à un groupe de travail représentant la communauté scientifique internationale d’identifier les orientations à donner à l’exploration martienne pour la décennie 2010-2020. Le résultat de ces travaux est publié en 2003. La recherche de l’eau qui avait servi de fil conducteur aux missions des années 1990 est remplacée par celle des composants permettant l’apparition de la vie.

  1. Ovnis photographiés dans le ciel de Perpignan
  2. La lanterne est équipée d’un brûleur et fonctionne à l’air chaud
  3. 2004 : Campeche[modifier | modifier le code]
  4. Ecole polonaise –
  5. 26 avril 2019
  6. 2Une œuvre des habitants de l’Atlantide

rémi gaillard macdonald

Ainsi, demande Leslie Kean, l’évaporation par la chaleur n’est-elle pas l’explication la plus logique, la « meilleure supposition » pour ce qui s’est produit ? Leslie Kean a appelé Tony Molinaro, le porte-parole de la FAA, lequel répondit que les conditions météorologiques étaient la meilleure supposition et se référa à un « nuage perforé » (une « forme circulaire parfaite comme un disque rond »). L’équipe du NARCAP, qui a aussi reconnu l’irrationalité de l’explication de Tony Molinaro, a postulé que le caractère instantané de la formation du trou, la forme circulaire et ses bords bien découpés, pointent vers l’émission directe, par exemple, d’« un rayonnement électromagnétique émanant de la surface du sphéroïde aplati », ce qui peut s’avérer être la cause proche du trou dans les nuages. Par exemple, le chercheur David Jacobs croit que nous subissons une forme d’invasion discrète par assimilation génétique. L’un des témoins a dit à Leslie Kean que, de par sa connaissance approfondie des technologies de l’aviation moderne, il sait que cet OVNI n’avait probablement pas été créé sur Terre.

Laisser un commentaire