La Terre Creuse Est Réelle !

terre creuse preuves De plus, en tenant compte du réalisme des densités possibles associées à des volumes plausibles par rapport au volume interne disponible, on peut vérifier les possibilités effectives par une modélisation théorique en faisant varier les valeurs de volumes de l’écorce terrestre, de densité moyenne ainsi que de distance cœur-à-cœur. Située à environ 16 km en dessous de la surface terrestre, cette région de plusieurs centaines de km² est un grand environnement naturel de loisirs. Cette race de surhommes entretenait, selon lui, sa forme grâce à un mystérieux fluide, le “Vril”. Uranus possèderait selon la théorie officielle, un noyau solide de silicates et de fer d’environ 7 500 km de diamètre. Coupe du globe terrestre selon Symmes. La presse américaine a annoncé la découverte de l’amiral Byrd, mais il a été immédiatement réprimées par nos bons amis, le Gouvernement Secret. L’Amiral Bird ou Byrd, de la Marine étatsunienne y fit 4 ou 5 visites, dont la principale en 1947 où il y rencontra un haut responsable de l’endroit (un géant de 5 mètres). Dès lors, il se fit un devoir de répondre à l’avalanche de courrier que des lecteurs sensés lui adressèrent.

Terre Creuse Preuves

terre creuse preuves Comme beaucoup d’éléments dépendent de l’interprétation, je suis d’avis d’attendre avant de déclarer quoi que ce soit qui pourrait mettre l’opinion publique dans un état d’excitation et d’anxiété ».ajoute-t-il L’informateur continue en expliquant que les scientifiques de la NASA sont frustrés par le fait qu’ils n’ont pas réussi à localiser cette civilisation souterraine, et qu’ils ne sont pas en mesure, avec la technologie dont ils disposent, de répondre aux messages. Après avoir additionner les deux causes, déjà observées, produisant des variations de forces susceptibles de provoquer des marées, nous constatons sur le graphique N d’octobre 2005, que la logique des causes et des effets provoqués n’est pas compatible durant tout le cycle lunaire et qu’elle est parfois contredite par les résultats. T. Lobsang Rampa parle de l’existence de deux Soleils Centraux et d’un espace pouvant contenir l’équivalent de 5 Lunes (ce que j’ai jadis évalué correspondre à 2800 km d’épaisseur d’écorce restante).

  • 000 dernières années, la guerre interminable entre Atlantes et Lémuriens
  • écran de jeu
  • 3 Rue Maurice ROLLINAT
  • 30 – Vérification radio avec camp de base. Tout va bien et la réception radio est normale
  • Livres publiés 3.1. titres
  • 3 – THREE YEARS OF ARCTIC SERVICE (1886) de Greely A.W.(Londres). traduit en 1889 à
  • Mont Shasta, Californie – la ville agarthéenne de
  • Les Anges Déchus

Par contre, si j’en faisais une, cela ne ferait qu’accentuer la courbe, et ne ferait pas disparaître le sommet et donnerait tout de même une creusité variant entre 1950 km et 2850 km d’épaisseur pour l’Écorce terrestre. C’est donc cette variation relative de vitesse de surface par rapport au déplacement de la Terre autour du Soleil qui provoque une variation résultante de poids entraînant un rehaussement local du niveau des grandes masses d’eau; du moins en principe, car en réalité nous avons de l’opposition par d’autres forces en général. C’est son mérite. Ensuite, il y aussi la théorie de la terre plate, mais je ne m’abaisserai pas à ce niveau. Le géologue russe Vladimir Obruchev utilise le concept de terre creuse dans son roman scientifique populaire Plutonia pour entraîner le lecteur à travers diverses époques géologiques. Mais, rusé comme à son habitude, il prenait soin de publier également un article de J. Prytz qui démontrait l’absurdité de la théorie de la Terre Creuse. Geneviève Bouillet, « La Terre creuse : mythes et réalités ?

Théorie De La Terre Creuse

Notez que Rampa l’avait perçu lors d’un voyage astral Aussi, même les géologues constatent qu’une partie des ondes « P » passent tout droit au centre de la Terre sur une petite distance seulement pour être par la suite fortement affaibli avant de disparaître complètement sur une certaine portion et après quoi elles réapparaissent par la suite. Ceci m’amène, dans la dernière partie de mon exposé, à décrire brièvement les perspectives d’avenir de cette discipline. De cette façon, les ouvertures sont protégées contre les observations aériennes et terrestres. La contradiction entre les observations et les explications loufoques que les « scientifiques » nous servent, peut enfin être résolue tout simplement en orientant et en alignant les deux Soleils Centraux avec la Lune en parfaite continuité ou presque. Des explorateurs finlandais (un père et son fils; voir le texte « Le Dieu fumeux » sur mon site ou sur celui de fred Idyle) pénétrèrent par le Pôle Nord et y vécurent pendant deux ans puis ressortir par le Pôle Sud.

Pour remplir toutes les conditions recherchées, il ne manquent plus que la fréquence d’application et le positionnement relatif des 2 Soleils Centraux, à l’intérieur de la Terre, par rapport à la Lune s’il y avait une concordance de fréquence. Voir s’il y a concordance et compréhension de l’interaction entre les deux phénomènes. Si on présume que ces deux Soleils Centraux se sont accaparés les masses ayant formées les trous des Pôles Nord et Sud, puis s’étant séparée la matière correspondante à la creusité de la Terre lors de sa formation, on peut dire ou approximer la quantité de leur masse à des valeurs similaires. Contient des expériences vécues par les explorateurs des pôles qui sont loin d’être ordinaires ! Car n’oublions pas que nous avons 2 marées distinctes par cycle de passage de la Lune au-dessus d’un même point fixe à la périphérie de la Terre. Car le positionnement des 2 Soleils Centraux, avec une distance fixe et non nulle entre leur centre, permettait justement d’obtenir une force d’attraction variable sur un objet distant tournant autour d’eux. Cette faible distance expliquerait la difficulté pour les observateurs en visite sur le plan physique de distinguer ces 2 Soleils Centraux.

Laisser un commentaire