Terre Creuse ( Agartha ) – Ouvre La Porte Du Mystère

intérieur de la terre Comme le constate Martin Caidin dans son livre « The Greatest Challenge » : « Des astronomes américains et russes ont observé, ces dernières années, une série de flashes très brillants, d’une durée de cinq minutes, suivis de nuages en forme de champignon » (émanant du pôle Nord de Mars). Comme vous avez été sage, ci-après, en bonus : deux photographies de Saturne, une de Neptude avec son soleil central et une planche d’une aurore boréale au niveau de l’un des deux pôles de la Terre . Avec, il est vrai, un certain parti pris, nous avons essayé d’être tout de même le plus objectif possible en vous retraçant de notre mieux l’historique des événements et recherches sur le thème de la Terre Creuse. L’idée que le pourtour de ce continent (de 17 968 km de littoral mesuré et officiel) serait de 40 000 km est faux et je suis certain que personne ne l’a mesurée pour utiliser ce chiffre.

On nous offre un certain type de breuvage chaud qui a un goût qui ne ressemble à rien de ce que j’ai connu auparavant. J’ai fait beaucoup de lecture de livres concernant cela récemment. Il y a cependant une autre hypothèse concernant les cratères éclairés de la Lune et les photos très controversées des missions Apollo. De toute évidence il y a un problème sur l’une des deux photos. Mais, malheureusement pour les thèses officielles, il y a d’autres photos. Beaucoup pensent que la source est le soleil ou plus précisément les vents solaires, alors que d’autres le réfutent totalement en disant que c’est impossible, car les vents solaires sont irrémédiablement déviés par les champs magnétiques. Ce qui est surprenant, c’est l’incompatibilité entre les clichés A et C. Le cliché A montre une dépression sur le pôle. Le cliché C montre bien de petites falaises autour du pôle, mais la dépression s’arrête net quand la glace commence.

La Terre Creuse

En effet, tous deux ont décrit des éclairs de lumière très vifs sortant du pôle, en ajoutant : « Cet effet d’irradiation était fréquemment visible ». En effet, ces derniers repoussent, au minimum, 98% des particules provenant de l’espace. En effet, d’une part, les bords de l’ovale sont bien nets, ce qui laisse supposer que la glace s’étende sur une zone parfaitement géométrique. Par contre, si l’on admet qu’une cavité s’ouvre au pôle photographié de la planète Mars, et que c’est l’intérieur de la planète éclairé par un soleil miniature central que l’on peut apercevoir lorsque l’ouverture du pôle est face à la Terre, alors tout s’explique d’une façon naturelle ». Il en résulte plusieurs modèles extrêmes de circulation du manteau à confronter aux observations d’imagerie principalement sismique, allant d’une circulation à deux couches, où le manteau supérieur est presque complètement isolé du manteau inférieur, à une circulation à une seule couche, englobant le manteau dans toute son épaisseur, en passant par toute une série de modèles intermédiaires, sans doute plus proches de la réalité.

  1. 30/12/56 – INSCRIPTION FINALE
  2. Montagnes de l’Himalaya, Tibet – l’entrée de la
  3. Editions Eden
  4. Livres divers
  5. Orbital – Tome 3 – Nomades
  6. Ajouter à mes vendeurs favoris
  7. Prix standard
  8. Finition mate

la terre creuse 2016

Pourtant, ce qui est encore plus fou, c’est que la doctrine a réussi à gagner beaucoup de défenseurs, même parmi les membres les plus élevés de l’armée allemande, y compris la marine et l’armée de l’air. Cela pourrait être une solution, mais pourtant, cela n’explique pas la forte dépression de la photo A. En toute franchise, le cas de Mars n’est pas entièrement concluant car la photo C, malgré sa nette différence avec les deux autres clichés, est terriblement convaincante. Les résultats de ces calculs montrent que la terre cède(se modifie) dans une certaine mesure sous la force de l’attraction de la lune et la déformation n’est pas assez petit pour nous justifier dans l’énonciation que la terre est pratiquement rigide et il n’est pas assez grand de suggérer que la terre ait un intérieur liquide. Comme pour le pôle Nord terrestre, la terre se courbe progressivement vers l’intérieur, c’est très flagrant.

Laisser un commentaire